Créée magnifiquement merveilleuse !

« Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et je le reconnais bien. » Ps 139:14

Lorsque vous vous regardez dans le miroir le matin, avez-vous ce verset en tête ? Ou bien est-ce que ce sont plutôt les pensées les plus négatives vis-à-vis de tout ce qui ne vous plaît pas sur votre corps qui vous traversent l’esprit ?

Insatisfaction corporelle

Pendant des années, je ne voyais que des imperfections, des problèmes à régler partout sur mon corps… Mes cernes, mes taches, mes bourrelets, mes boutons, et j’en passe… Tout me semblait à solutionner et le plus vite possible ! Mon insatisfaction grandissait à chaque fois que je voyais une femme que je trouvais plus belle, plus mince, mieux habillée que moi. Je voulais tellement me sentir belle ! Je pensais que c’était l’extérieur qui devait changer mais je ne pouvais pas être plus loin de la vérité ! Quelque chose devait effectivement changer mais c’était à l’intérieur de moi !

Mon âme sœur, la fausse bonne thérapie

Etant mariée, je pensais que mes complexes étaient enfin derrière moi : un mari qui m’aimait (et m’aime toujours d’ailleurs !) comme je suis, que pouvais-je demander de mieux pour restaurer ma relation avec mon propre corps et mon apparence ? Malheureusement, au fond de moi, rien ne changeait. Bien que mon mari ne tarisse d’éloges à mon sujet, je n’arrivais toujours pas à me voir comme une « créature merveilleuse »… Je continuais à ne voir que mes (nombreux) défauts.

Les régimes et leurs promesses mensongères

Les kilos ont alors été les coupables : j’en étais sûre, c’était mes kilos « en trop » qui me rendaient laide ! J’ai donc enchaîné les régimes à la pelle tout en détériorant de plus en plus ma relation avec la nourriture (qui était déjà assez problématique dès mon adolescence…). Les compliments reçus lors de pertes de poids ne faisaient que confirmer qu’avec des kilos en plus, j’étais moche ! Lorsque ceux-ci revenaient quelque temps après les régimes, je me sentais de plus en plus mal dans ma peau, certaine que mon IMC était le coupable de cette insatisfaction corporelle grandissante.

Ma relation avec l’alimentation a alors connu ses pires moments puisque j’ai complètement basculé dans l’orthorexie qui se manifestait en alternant des phases de boulimie et d’hyperphagie…

Un long processus de restauration

Un jour, lors d’un entretien avec Lyne Freymond (si tu lis ceci Lyne, j’en profite pour te remercier encore…), elle m’a posé la question « Est-ce que tu t’aimes ? ». Pour seule réponse, j’ai commencé à sangloter. La réponse était tellement évidente pour moi : non, je ne m’aimais pas. Je ne supportais rien à propos de moi, de mon corps, mon image, ma façon de faire les choses ! Ce jour-là, sans même que j’en aie vraiment conscience, quelque chose de nouveau a commencé, une graine de vie venait d’être semée dans mon cœur. Le processus de guérison était enclenché. Il n’a pas été instantané, loin de là ! Mais peu à peu, Dieu a commencé à panser mes plaies et à reconstruire en moi l’identité qu’Il m’avait déjà donnée.

Une identité royale

Aujourd’hui, bien que je n’aie pas encore tout saisi de mon identité en Lui, les quelques aperçus que j’ai reçus m’ont déjà tellement aidée à avancer vers la vraie liberté d’être moi-même ! J’ai compris que je suis unique, précieuse et que je suis faite à Son image pour Le glorifier sur cette terre. Que mon corps est une merveille qui n’est pas définie par les standards de beauté de ce monde. Que j’ai besoin de Sa parole pour renouveler mon intelligence afin d’être capable de me voir telle qu’Il me voit avec Ses yeux d’amour inconditionnel.

Alors, j’aimerais maintenant vous adresser cette question : retiendrez-vous ce verset quand vous vous regarderez dans le miroir demain matin ?

« Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et je le reconnais bien. » Ps 139:14

Rejoignez la newsletter !

En vous inscrivant à ma newsletter hebdomadaire, vous serez avertie dès qu’un nouvel article est publié sur le blog. 

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à manger sainement, sereinement et joyeusement. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire la paix avec son alimentation et son corps ? C'est possible !

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez gratuitement votre magazine « Silence ! Je mange… Le mag »